Grands artisans : Pierre-Karl Fabergé

Les mythiques œufs de Fabergé font rêver le monde. De précieux bijoux créés par un artisan remarquable dont l’histoire est faite de distinctions suprêmes et d’une passion indéniable pour son art. Né en 1846 à Saint-Pétersbourg, Pierre-Karl Fabergé a des parents dont la réputation en tant que joailliers n’est plus à faire.

Il fera son apprentissage auprès de certains des plus grands noms d’Europe. Et de retour en Russie, il prendra la relève de la génération précédente. D’abord récompensé dans les expositions, il se fait rapidement un nom en tant que fournisseur de la cour impériale russe. C’est à ce moment que la tradition des œufs de Fabergé naît.

L’empereur lui commande périodiquement des créations originales à offrir à sa mère, son épouse, etc. En tout, on estime que 54 œufs impériaux ont été commandés. À ce jour, la collection entière n’a jamais pu être reconstituée.

Certains se retrouvent dans des collections privées comme celle du milliardaire Forbes. D’autres dans des musées d’État. Mais, quoi qu’on en dise, il n’est pas envisageable de douter, à la vue de ces créations, du savoir-faire de Fabergé. Ni du fait qu’il méritait amplement les nombreux titres dont il a été le récipiendaire tout au long de sa carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *